Accueil / Membres / Membres permanents / SCORNET Catherine

SCORNET Catherine

Maître de conférences, département de sociologie, Aix-Marseille Université

catherine.scornet univ-amu.fr

Parcours

Formation

Doctorat de Démographie de l’université Paris V – René Descartes – Sorbonne sous la direction du Professeur Yves Charbit, « Fécondité et politique dans le delta du fleuve Rouge (Viêt-Nam), 2000.

DEA de Sciences Sociales « Cultures et comportements sociaux », Université Paris V- René Descartes, 1992

Maîtrise de Sociologie, mention Anthropologie sociale, Université Paris V-René Descartes, 1991.

Recherches

Thèmes de recherche

Mots clés : politiques familiales et démographiques, régulation de la fécondité, sexualité, jeunesse, genre, Viêt-Nam, enjeux démographiques en Asie du Sud-Est.

Principales questions scientifiques

Mes recherches actuelles s’orientent vers deux axes : les enjeux démographiques contemporains au Vietnam et en Asie du Sud-Est, et la politisation et la construction sociale de la sexualité au Vietnam. Ils se placent dans la continuité de mes travaux sur les politiques de régulation de la fécondité et les changements reproductifs, dans une confrontation permanente entre le global et le local.

Le gouvernement de la vie : les politiques de limitation des naissances et de santé de la reproduction au Vietnam

Depuis le milieu du XXe siècle, la population est devenue objet central de pouvoir au Vietnam au travers d’un appareil étatique bureaucratique pour une planification centralisée de la reproduction et de la population. Les politiques démographiques sont devenues une question majeure. Au cours des années 1960 et jusqu’aux années 1990, celles-ci se sont concentrées sur le contrôle de la croissance de la population et de sa distribution spatiale. Le Vietnam a ainsi instauré une gestion politique globale de la vie des individus ou biopolitique, concept forgé par Michel Foucault pour montrer comment la population a émergé, historiquement dans les pays occidentaux, comme un point central du pouvoir moderne, pour administrer et optimiser le processus de la vie, la vie humaine elle-même, la santé, le bien-être des individus et des populations. Il s’agit de mettre en évidence, dans le cas vietnamien du « gouvernement de la vie », les pratiques sociales qui s’exercent sur les corps et sur les populations et qui influent sur le cours des existences individuelles et les histoires collectives. L’Etat vietnamien a ainsi mis en œuvre une véritable « médecine sociale », un appareil de médicalisation collective gérant les populations qui s’illustre par un contrôle drastique de la croissance démographique dès les années 1960, par ses programmes de régulation de la fécondité par la contraception et l’avortement, puis à la fin du XXe siècle, par l’adoption du paradigme de la santé de la reproduction, forgé par les instances internationales.
Cet appareil de médicalisation collective permet d’appliquer à la société une distinction permanente entre le normal (avoir un ou deux enfants, bien éduqués et en bonne santé, ainsi que le prône la politique vietnamienne de restriction des naissances) et le pathologique (une famille nombreuse, pauvre, en mauvaise santé et analphabète) et d’imposer un système de normalisation des comportements et des existences. Le contrôle est une économie du pouvoir qui gère la société en fonction de modèles normatifs globaux intégrés dans un appareil d’Etat. L’intériorisation de la norme correspond à une pénétration extrêmement fine du pouvoir dans les mailles de la vie. Cette biopolitique est mise en œuvre au Vietnam à travers un éventail de formes légales de pouvoir sur la population. Ma recherche s’est concentrée ainsi sur le passage d’une norme démographique quantitative à celle d’une norme démographique qualitative, qui a prévalu au tournant du XXIe siècle sous l’influence des organisations internationales, alors que l’Etat vietnamien intensifie ses efforts pour former une force de travail moderne qui puisse être compétitive sur le marché mondial.

Annonce du recensement de 2019
Loi sur le mariage et la famille, 2015
Publicité pour l’imagerie médicale, Hanoi, 2019

Le gouvernement de la vie : la politisation et la construction sociale de la sexualité des jeunes Vietnamiens

La transformation des normes familiales par la baisse rapide de la fécondité m’a conduite à m’interroger sur l’émergence des questions sexuelles dans le débat public. Dans la continuité de mes travaux antérieurs sur les changements reproductifs au Vietnam, j’ai montré que, ici comme ailleurs, la baisse de la fécondité est une des conditions, sociale et démographique, d’émergence de la sexualité et le résultat d’un changement des rapports de genre. C’est dans le contexte d’une différenciation progressive des fonctions érotiques et reproductives, d’une vie sexuelle libérée des peurs et des contraintes, grâce notamment à la généralisation de la contraception, que peut émerger la sexualité. Si la « révolution » sexuelle des jeunes Vietnamiens marque un tournant décisif à l’orée du XXIe siècle, elle trouve ses racines dans la remise en question brutale de la société opérée par l’avènement du régime communiste. Les changements législatifs affectent radicalement la façon dont les jeunes vont faire l’expérience du mariage et de la sexualité.
Aujourd’hui, mes axes de recherche questionnent les normes sexuelles locales et nationales et leur inscription et confrontation au discours transnational. Dans un monde connecté, le terrain de la sexualité est nettement moins contraint par des frontières et des normes nationales qu’il ne l’a jamais été auparavant. Mon travail actuel a pour objectifs d’étudier les formes contemporaines des politiques de la sexualité au Vietnam et la façon dont elles sont influencées par les modèles internationaux. Quels sont les rôles respectifs des organisations internationales, de l’Etat vietnamien, des organisations de masse vietnamiennes (telles que l’Union des femmes, l’Union des Jeunesses communistes, etc.), des ONG internationales et nationales, et des individus dans la politisation de la sexualité des jeunes Vietnamiens ? Il s’agira de s’interroger sur les modalités selon lesquelles les influences globales se traduisent au niveau local, dans l’élaboration des politiques de la sexualité au Vietnam et ainsi de montrer la complexité des interactions entre la sexualité et les politiques dans un monde de plus en plus globalisé. Il conviendra de définir les acteurs de ces débats et mobilisations, au plan local et global.

Conférence « Santé et éducation sexuelle », Ecole Polytechnique de Hanoi, 2019
stand d’information sur la contraception, Académie de l’Information et de la communication, Hanoi, mai 2019

Pour l’année universitaire 2006-2007, j’ai assuré la responsabilité du séminaire annuel de l’EHESS, Paris, avec Claire Trân Thi Liên, maître de conférences en histoire à Paris Diderot, sur le thème « Sociétés et identités plurielles au Vietnam, Laos et Cambodge contemporains ».

Intitulé des programmes

Programmes achevés

Programmes en cours

  • Jeunesse, genre et sexualité au Viêt-Nam
  • Enjeux socio-démographiques en Asie du Sud-Est

Direction et codirection de thèse

Thèse de Dang Thi Viêt Phuong « Réseaux sociaux et associatifs en milieu rural du delta du fleuve Rouge »

Thèse de Julie Mong The « L’avortement au Vietnam ».

Expertises

Je suis membre du Conseil scientifique de l’IRASEC, Bangkok, (Institut de Recherche sur l’Asie du Sud-Est contemporaine - USR 3142 – UMIFRE 22 CNRS MAEDI).
Par ailleurs, j’ai été sollicitée à titre d’expert pour le Prix de thèse du GIS Institut du Genre.
Dans le cadre de l’appel à projet JEAI (Jeune Equipe d’Accueil International), j’ai été expert auprès de la Mission Evaluation et Programmation de la Recherche de l’IRD.
J’ai assuré, pour l’AIRD, une expertise dans le cadre du PEERS (Programme d’Excellence pour l’Enseignement et la Recherche au Sud), un des dispositifs de renforcement des capacités mis en œuvre par l’IRD dans le cadre de sa double fonction d’opérateur de recherche et d’agence.

Comité éditorial

Je suis membre du Comité éditorial de la revue Moussons, revue de sciences sociales et humaines sur l’Asie du Sud-Est, soutenue par l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et Aix-Marseille Université.

Enseignements

J’ai été chargée de cours dans diverses universités : en 2000, à Lille III, dans le DESS Asie du Sud-Est, j’ai assuré des cours magistraux sur les enjeux démographiques en Asie du Sud-Est et sur les migrations en provenance de ces pays. En 2000, à Paris V et à Paris VIII, j’ai donné des cours magistraux en Maîtrise de sociologie sur les politiques démographiques dans le monde. En 2001, j’ai été chargée de cours en analyse démographique en 1re année de Maîtrise de Sciences et Techniques de sciences sociales appliquées (Institut Supérieur des Sciences Humaines Appliquées, Université Paris IV – Sorbonne).

A la rentrée 2001, j’ai été recrutée Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherches à l’université de Nanterre. J’assurais les cours d’initiation à la démographie en première année de Licence et de sociologie de la famille en deuxième année.

Depuis 2002, je suis maître de conférences au sein du département de sociologie rattaché à l’UFR ALLSH (Arts Lettres Langues et Sciences Humaines) d’Aix-Marseille Université, et membre du LPED pour mes recherches. J’assure des enseignements de la Licence 1 au Master 2, en démographie, histoire démographique et sociale, sociologie de la famille, sociologie du genre, sociologie de la sexualité.

Enseignements au département de sociologie d’Aix-Marseille Université dans le dernier quadriennal, depuis 2018 :

  • cours de Licence 1 : Connaissance des phénomènes démographiques
  • cours de Licence 2 : Histoire démographique et sociale
  • cours de Licence 3 : Démographie
  • cours de Master 1 : Sociologie des mutations contemporaines 3 : Socialisation, âges de la vie et rapports sociaux
  • cours de Master 2 : Sociologie des mutations contemporaines 6 : Socialisation, âges de la vie et rapports sociaux

Depuis mon recrutement en septembre 2002, j’ai assuré de nombreuses responsabilités dans la licence de sociologie (Directrice des études, responsable de la Licence, responsable de la L1, de la L2, responsable du parcours Anthropologie) qui ont été des opportunités de m’investir dans l’évolution de la Licence de sociologie d’AMU et de participer à la réflexion collective sur le contenu de la formation.

Entre avril 2014 et juin 2017, j’ai été directrice du département de sociologie d’AMU.

Publications

25 résultats
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« La population des pays d’Asie du Sud-Est face à ses défis », Christine Cabasset et Claire Thi-Liên Trân (sous la direction de), IRASEC (Institut de Recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporain), Bangkok, p. 25-48.
L’Asie du Sud-Est 2019. Bilan, enjeux et perspectives,, 2019
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
Catherine Scornet, 2019, « Un voyage historique et critique au pied des pyramides », Christine Cabasset et Claire Thi-Liên Trân (sous la direction de), L’Asie du Sud-Est 2019. Bilan, enjeux et perspectives, IRASEC (Institut de Recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporain), Bangkok, p. 439-444.
L’Asie du Sud-Est 2019. Bilan, enjeux et perspectives, 2019
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
Catherine Scornet, 2019, « Populations et dynamiques démographiques des pays d’Asie du Sud-Est : une histoire en accéléré », in Raymond Woessner et Marion Sabrié (ed.), L'Asie du Sud-Est, Collection Clefs-concours, Editions Atlande, p. 141-158.
L'Asie du Sud-Est, 2019
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
«Jeunesse, genre et sexualités à Hanoi: transitions familiales et politiques »
in Chin sach diêu tiêt moi quan hê giua dân sô va phat triên (Les politiques de régulation des relations entre population et développement), Maison des Editions de l’Université nationale d’Economie, Hanoi, p. 373-395., 2016
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Jeunesse, genre et sexualité au Vietnam »,
in M. Cosio Zavala, M. de Loenzien, Bich Ngoc Luu, Mutations démographiques et sociales du Vietnam contemporain, Presses Universitaires de Paris Ouest, p.158-171., 2016, 9782821873902
Autre publication
Catherine Scornet
«Genre et reproduction au Vietnam »
in Stéphane Lagrée, Différenciation sociale et inégalités. Approches méthodologiques et transversales sur les questions de genre et d’ethnicité, Actes de l’université d’été de Tam Dao, 13-25 juillet 2011, AFD, EFEO, Nha xuat ban tri thuc (Editons de la Connaissance), Hanoi, p. 117-131., 2012
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Encadrement politique et changements démographiques »,
in Stéphane Dovert et Benoît de Tréglodé, IRASEC (Institut de Recherches sur l’Asie du Sud-Est contemporaine), Vietnam contemporain (réédition revue et augmentée) -Les Indes savantes, Collection Monographies nationales, pp. 307-331., 2009
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
State and the Family" in M. Barbieri and D. Bélanger, Reconfiguring Families in Contemporary Vietnam, Contemporary Issues on Asia and the Pacific, Stanford University Press, Stanford, pp. 47-74.
Reconfiguring Families in Contemporary Vietnam, 2009, 0804760586
Article dans une revue
Catherine Scornet, Isabelle Attané
Vers l’émancipation ? Politiques reproductives et condition des femmes en Chine et au Vietnam » in Les Cahiers du Genre, n° 46— Etat, travail Famille : conciliation ou conflit ?, pp. 129-154.
Les Cahiers du genre, 2009
Autre publication
Catherine Scornet
Fécondité et politique en France
Karuizawa Summer University, 60th Anniversary, Japan, (actes de colloque publiés en japonais), pp. 166-181., 2008
Communication dans un congrès
François Guillemot
Entre héroïsme et tragédie : la question des jeunesses de choc pendant la guerre du Viêt-Nam (1965-1975). Approche sociale, statistique et historique
Sociétés et identités plurielles au Viêt-Nam, Laos et Cambodge contemporains (Séminaire coordonné par Claire Trân Thi Liên & Catherine Scornet), EHESS, Mar 2007, Paris, France
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« 1963-2003 : Quarante ans de planification familiale au Vietnam »
in A. Adjamagbo, P. Msellati, P. Vimard ed.), Santé de la reproduction et fécondité dans les pays du Sud. Nouveaux contextes et nouveaux comportements, Academia Bruylant, Louvain la Neuve, pp. 142- 171., 2007
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Un terrain sous contraintes »
in M. de Loenzien et S. M. Yana, Les approches qualitatives dans les études de population. Théorie et pratique. Editions des archives contemporaines, Agence Universitaire de la Francophonie. Collection Manuels, pp.101-104., 2006
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« L’Etat accompagnateur de la transition démographique »
in S. Dovert et B. de Tréglodé (eds), Vietnam contemporain, IRASEC-Les Indes savantes, Collection Monographies nationales, pp. 293-316., 2004
Autre publication
Catherine Scornet
« La transition démographique au Vietnam »
in Démographie et Sociétés : Actes du Colloque international Jeunes Chercheurs, 1er et 2 octobre 2002, Université Paris X – Nanterre, Documents de travail n°119, CERPOS-INED, pp. 97-102., 2003
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
«Pouvoir communiste et planification familiale»
in Y. Charbit, C. Scornet, Démographie, société et politiques de population au Vietnam, collection Populations, L’Harmattan, pp.65-102., 2002
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Catherine Scornet, Yves Charbit
Démographie, société et politiques de population au Vietnam, collection Populations, L’Harmattan, 223 p.
2002
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Les évolutions récentes : 1994-1999 »
in Y. Charbit, C. Scornet, Démographie, société et politique de populations au Vietnam, collection Populations, L’Harmattan, pp. 191-208., 2002
Article dans une revue
Catherine Scornet
« An Example of Coercitive Fertility Reduction, as seen in the Region of the Red River Delta in Vietnam » in Population, English Selection, Volume 13/02, pp. 101-133.
Population (English edition), INED - French Institute for Demographic Studies, 2001
Thèse
Catherine Scornet
Fertility and Policies in the Red River Delta (Vietnam)
Démographie. Université Paris Descartes - Sorbonne, 2000. Français
Article dans une revue
Catherine Scornet
« Un exemple de réduction de la baisse de la fécondité sous contraintes : la région du delta du fleuve Rouge au Vietnam » in Population, 55(2), pp.265-300.
Population (English edition), INED - French Institute for Demographic Studies, 2000
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Les politiques de population »
in Y. Charbit, La population des pays en voie de développement, Collection Les Etudes, La Documentation Française, pp.131-149., 2000
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Politique et démographie : la fécondité et son contrôle dans la région du bassin du fleuve Rouge (Vietnam) »
in PARLEBAS Pierre (sous la coordination de), Territoires et regards croisés, L’Harmattan, Paris, pp.43-76., 1998
Chapitre d'ouvrage
Catherine Scornet
« Les conceptions vietnamiennes autour des préférences en matière de fécondité»
Tran Cao Son (eds), Réflexions autour des relations entre population et développement, Maison d'Editions en Sciences Sociales, Hanoï., 1997
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
Catherine Scornet, Bales Sarah, Hoang van Kinh
Dictionnaire sociologique et démographique trilingue - Français-Vietnamien-Anglais, Université Supérieure d'Economie Nationale, Projet FNUAP VIE/92/PO4, Hanoï, Vietnam, 120 p.
1995

> Téléchargez la liste des références

Membres

Agenda

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top