Accueil > Publications > Annonces de publications > Articles > L’Institut de chimie de la nouvelle Faculté des sciences de Marseille en 1922 (...)

L’Institut de chimie de la nouvelle Faculté des sciences de Marseille en 1922 : un patrimoine à préserver

L’actualité chimique : Le journal de la société chimique de France

Personnel LPED impliqué

  • VILA Bruno - Maître de conférences Biosystématique - écologie végétale

Résumé

En 1922, dans le contexte de l’Exposition coloniale, la nouvelle Faculté des sciences de Marseille édifiée sur les plans de Victor Blavette accueille le 2e Congrès de chimie industrielle. Fleuron de la Faculté bénéficiant du soutien de la Chambre de commerce, l’Institut de chimie occupe une place particulière par son implication dans l’industrie marseillaise des corps gras extraits des produits coloniaux. Deux ensembles remarquables ont conservé jusqu’à nos jours leur configuration et équipement d’origine (laboratoires et salles de travaux pratiques, salles de
microcalorimétrie). Témoin rare et exemplaire de l’enseignement et de la recherche en chimie au début du XXe siècle en partie inscrit à l’Inventaire général des monuments historiques, l’Institut de chimie est menacé par une imminente rénovation.

Mots-clés

Faculté des sciences de Marseille, Institut de chimie, laboratoires de chimie, patrimoine scientifique, microcalorimétrie.

Abstract

The “Institut de Chimie” of the new “Faculté des sciences de Marseille” in 1922 : a heritage site worth conservation
In 1922, in the context of the “Exposition Coloniale”, the new “Faculté des Sciences de Marseille”, designed by the architect Victor Blavette, hosted the Second Congress of Industrial Chemistry. The “Institut de Chimie”, partly financed by the “Chambre de Commerce”, was the flagship of the faculty. It held pride of place due to its prominent role in the Marseille Oils and Fats industries, based on products imported from the colonies. Two outstanding facilities still conserve their original layout and equipment (the teaching laboratories, and the microcalorimetry facilities). A rare and exceptional reminder of chemistry teaching and research in the early twentieth century, the “Institut de Chimie” is now under threat from an upcoming renovation scheme, although part of it is listed as historic monuments of France.

Keywords

Faculté des sciences de Marseille, Institut de chimie, chemistry laboratories, scientific heritage, microcalorimetry.

En hommage à Henri Tachoire, professeur émérite de chimie à l’Université de Provence.

Lire l’article en pdf : 2020-451-mai-vila-p49bis.pdf PDF

Publications

Agenda

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top