Accueil / Recherche / Population, Migrations et Santé / Programmes achevés / Mobilité et VIH/Sida

Mobilité et VIH/Sida

Ce programme a réuni plusieurs projets considérant différentes formes de mobilité : les migrations internationales de travail, les mobilités professionnelles, les déplacements forçés de guerre, et leurs relations avec les risques d’infection et de diffusion du VIH/Sida.

Mots clés

Mobilité professionnelle, migration de travail, déplacés de guerre, VIH/SIDA, gestion des risques, comportements sexuels, préservatif, diffusion de l’infection, Afrique subsaharienne

Thématique(s) de recherche

L’analyse portée sur la relation entre le sida et la migration oscille entre deux lectures classiques en santé publique. Le sida est soit une « pathologie d’importation » et les migrants sont porteurs d’une maladie, ou plus encore d’un risque ; soit le sida est une « pathologie d’adaptation » et les migrants, en proie à un environnement contraignant – celui de leur milieu d’accueil –, cumulent les vulnérabilités propices à un risque élevé d’infection.

Si ces déterminations fortes ne doivent pas être niées, il faut néanmoins en rejeter la lecture trop simplement essentialiste. La migration ne définit ni un état qui comporte absolument des risques, ni un environnement qui produit nécessairement des risques. Dans nos analyses, nous tentons de réintroduire les stratégies individuelles à l’intérieur des cadres structurels et institutionnels qui les limitent. Ces analyses se veulent aussi dynamique, car les comportements évoluent en fonction des vécus familial, social, culturel et affectif qui façonnent les individus. La rationalité qui est en jeu, n’est donc plus seulement celle des structures, ni totalement celle des individus, mais celle de la situation et de la relation au sein desquelles prend place le comportement.

Résumé

Projet de recherche en cours : Vulnérabilités, gestion des risques sexuels et VIH/SIDA chez les groupes à forte mobilité professionnelle au Sénégal.

L’Enquête Sénégalaise de Surveillance Combinée 2006 constitue une troisième étape dans cet examen des relations entre la mobilité des personnes et le VIH/SIDA. Comme pour l’enquête sur les migrants de travail (MISS, 2000), il s’agit d’évaluer si les mobilités professionnelles définissent des situations à risque, susceptibles de favoriser la diffusion du VIH/SIDA, et d’en analyser les éventuels modes de gestion. Les professionnels étudiés sont ici les camionneurs, les pêcheurs, les policiers et les militaires.

Parmi les facteurs explicatifs, nous avons considéré notamment i) la dangerosité du travail qui, chez les camionneurs, les pêcheurs ou les militaires, peut banaliser la prise de risque, ii) l’effet de l’uniforme qui, chez les militaires et les policiers, peut faciliter le rapport sexuel et modifier la relation et iii) la répétitivité de voyages souvent sur les mêmes lieux qui, pour les camionneurs et les pêcheurs, peut induire une familiarité avec les partenaires sexuelles occasionnelles.

Méthodologie

L’enquête a été réalisée sur l’ensemble des onze régions qui composent le territoire du Sénégal. Les échantillons représentatifs des cibles de l’enquête ESC-CACP, couplées à l’enquête de prévalence biologique, ont été obtenus par sondage en grappes à deux degrés. Au total, 3462 questionnaires ont été remplis et 3332 prélèvements de sang. Le taux de refus est resté relativement faible (3,8%).

Personnes du LPED impliquées

LALOU Richard, richard.lalou univ-provence.fr

Partenaires

  • WADE Abdoulaye Sidibé (Dr), Division de Lutte contre le Sida et les IST (DLSI)
  • NIANG Ndèye Seune, USAID/FHI
  • DIALLO Papa Amadou Niang (Dr), Laboratoire de Biologie et de Virologie de l’Hôpital Aristide Le Dantec
  • DIOP Ibrahima Lamine, APAPS
  • DIENG Mbaye Khary (Médecin – Colonel), Forces de Sécurité des Armées

Financements

USAID, Fonds Mondial, Coopération Française

Calendrier

2006-2009

Feuilleter le rapport de synthèse

Actions de recherche antérieures

Principales publications

  • LALOU, R. et P. MSELLATI (2007). « Le risque et le stigmate. Les comportements sexuels des migrants de retour et des séropositifs, deux exemples ouest-africains ». Adjamagbo Agnès, Msellati Philippe et Vimard Patrice (éds), Santé de la reproduction et fécondité dans les pays du Sud. Nouveaux contextes et nouveaux comportements. Academia-Bruylant, Louvain-la-Neuve, pp. 357-400.
  • LALOU, R., V. PICHE et F. WAITZENEGGER (2007). Migration, HIV/Aids Knowledge and Condom Use in The Senegal River Valley. M. Carael et J. Glynn eds, HIV, Emergent Infections and Demographic Changes in Africa, Springer, pp.171-194.
  • LALOU, R., C. ROGIER et MF. PURUEHNCE (2006). Les épidémies du VIH/SIDA en République du Congo dans un contexte d’après guerre : Disparités géographiques et pluralité des environnements à risque, A. Desgrées du Loû et B. Ferry eds, Sexualité et procréation confrontées au Sida dans les pays du Sud, Ceped, coll. Rencontres, Paris, pp. 27-58.
  • LALOU, R. et V. PICHE, 2004, Les migrants face au sida : entre gestion des risques et contrôle social. L’exemple de la vallée du fleuve Sénégal, Population-F 59(2), pp. 233-268
  • LALOU, R. et V. PICHE, 2004. Migrants and AIDS : Risks Management vs Social Control : An Example from the Senegal Valley River, Population-E 59(2), pp. 195-228.

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top