Accueil / Recherche / Observatoires Société - Environnement / Mise en œuvre

Mise en œuvre

Fondé sur la création de bases de données pluridisciplinaires, l’Observatoire de l’Environnement Urbain devra être doté d’outils statistiques et de géomatique performants.

La plate-forme de géomatique mutualisée entre le LPED et l’IMEP (UMR CNRS 1161) sur le site du centre Saint-Charles de l’Université de Provence sera le support technique et scientifique indispensable à la mise en place de l’observatoire. Le projet de mise en place d’un Observatoire de la Biodiversité sur la ville de Marseille durant le contrat quadriennal 2012-2015 (Axe TRAMES, 2012-2015), en réponse à l’appel à projet de l’INSU Réseau URBECOL (2010) permettra au LPED d’incorporer une structure de type Observatoire et d’en être porteur au regard de l’ancienneté des travaux menés en écologie urbaine depuis 2004 par notre Unité.

Fondé sur les Sciences de l’Environnement, ce dernier n’intègrera pas dans un premier temps les nombreux travaux menés dans les disciplines des Sciences Humaines et Sociales, pourtant très complémentaires et indispensables pour appréhender dans leur intégralité les processus à l’œuvre en milieu urbain.

Ce constat scientifique nous conduit à l’élaboration du projet d’Observatoire de l’Environnement Urbain dans les évolutions à venir du LPED à partir de 2016. Il s’agit dès lors d’identifier les ressources et de formaliser le réseau de partenaires, ainsi que de fonder institutionnellement l’observatoire. Il pourrait s’inscrire dans les nouveaux dispositifs « SOERE » (Systèmes d’Observation et d’Expérimentation, sur le long terme, pour la Recherche en Environnement), créés en 2009 suivant les recommandations du Grenelle de l’Environnement (2008) et de la Stratégie Nationale pour la Recherche et l’Innovation en Sciences de l’Environnement (SNRI, 2009).

Ce projet d’Observatoire de l’Environnement Urbain dépassera les limites géographiques de l’Observatoire de la Biodiversité, centré sur la métropole marseillaise, et permettra de réunir un grand nombre de données sur le bassin méditerranéen (rive Nord et rive Sud de la Méditerranée) à des fins comparatives.

Le LPED participe également à l’Observatoire Homme-Milieux (INEE, CNRS) du bassin minier de Provence, depuis sa création, en étant signataire de la charte de l’observatoire et en proposant des actions de recherche pluridisciplinaires notamment dans les domaines « santé et environnement » et « évolution de la biodiversité ».

La convergence des problématiques environnementales et des contextes territoriaux (Urbanisation, Périurbanisation…) de l’Observatoire de la Biodiversité et de l’OHM Bassin minier de Provence va induire le rapprochement nécessaire des deux structures. Des discussions ont d’ores et déjà été engagées pour évaluer la complémentarité des deux observatoires et les synergies possibles. L’inscription dans un dispositif commun de type « SOERE » pourrait être envisagé dans le futur, une fois que les deux observatoires auront atteint leur maturité d’un point de vue scientifique et en termes de fonctionnement.

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top