Accueil / Recherche / Territoires, Diversités Urbaines et Environnement / Programmes achevés / MISE : Migrations, impacts sociaux et environnementaux

MISE : Migrations, impacts sociaux et environnementaux

Flux migratoires nationaux et internationaux, causes et impacts sociaux et environnementaux en Amérique Latine et dans l’ouest méditerranéen

Mots clés :

Migration, Peuplement, Environnement, Analyse statistique, Modélisation, Amérique Latine, Europe du Sud, Maghreb

Thématique(s) de recherche

L’analyse des migrations internes et internationales renvoie à des enjeux internationaux particulièrement importants pour les pays du Sud, repris par les organismes internationaux et les coopérations bi ou multilatérales, mais également au coeur des mobilisations sociales et politiques des citoyens du Sud comme du Nord.

Résumé

Dans les recherches récentes, l’accent est souvent mis sur la gestion des flux migratoires, les transferts financiers vers les pays d’origine ou les problèmes sociaux et identitaires dans les pays de destination. Plus rares sont les études menées dans les zones d’origine, sur les conséquences de ces flux humains et financiers sur le développement local. L’objet du programme est d’appréhender à la fois, sans discontinuité et dans leurs interrelations, les modalités des migrations internes et internationales, et leurs différents impacts sur le développement local et l’environnement : conséquences sociales et culturelles (restructuration des familles, transformation des cultures locales, érosion des langues natives, etc.) ; effets économiques (installation d’une rente, productive ou non, par les transferts de fonds des migrants, inflation, diminution de la main d’œuvre disponible, etc.) ; impact territoriaux et environnementaux (recompositions démographiques aux échelles locales, renforcement de la migration vers les villes, gestion des ressources naturelles dans les zones de départ et de destination, etc.).

Méthodologie

Analyse statistique des micros données des recensements et des enquêtes démographiques, couplées à des données économiques et environnementales géo référencées. L’exploitation des données alterne et combine les analyses factorielles ou typologiques portant sur les flux ou les stocks de migrants, les analyses de données biographiques et les modèles logistiques ou modèles de durée jusqu’à l’obtention d’éléments descriptifs et explicatifs des processus en jeux.

Personnes du LPED impliquées

Olivier Barbary (resp. programme), Hubert Mazureck, Sylvain Souchaud

Partenaires

  • Brésil : IBGE, Université de Campinas
  • Argentine : INDEC, Université de Cordoba
  • Pérou : Université Catholique – CIES
  • Bolivie : Université Mayor de San Andrés – CIDES
  • Equateur : Université catholique de Quito
  • Colombie : DANE, Université del Valle - CIDSE
  • Chili : CELADE

Financements

  • IRD : dotation LPED + demande de financement incitatif
  • CAN (Communauté Andine des Nations – division statistique) et CELADE : accès aux données et financement des analyses

Calendrier

  • 2008 (lancement du programme) : conception, signature de conventions, recherche de financement et constitution des bases de données
  • 2008-2009 : Analyses et enquêtes spécifiques
  • 2010-2011 : publications et valorisation des résultats

État d’avancement

Le programme débute : phase de conception, recherche de financements et constitution des bases de données

Pour en savoir plus ....

Projet :

  • Barbary O., 2008, Projet de recherche : Flux migratoires nationaux et internationaux, causes et impacts sociaux et environnementaux en Amérique Latine et dans l’ouest méditerranéen, IRD, LPED, Marseille, 4p.

Acquis thématiques et méthodologiques récents :

  • Barbary O. (Coord.), Urrea F. et Al., 2004, Gente negra en Colombia : Dinámicas sociopolíticas en Cali y el Pacifico, IRD/Universidad del Valle, Cali, 476 p.
  • Barbary O. et Martínez Casas R., 2006, “Logros y retos estadísticos en el análisis de la diversidad social indígena en México”, communication au séminaire international “Construcción y uso de las variables étnicas en las estadísticas publicas : lógicas y dinámicas intra e internacionales”, Cocoyoc, Méxique, 11-13 octobre 2006, 17 p.
  • Barbary O., 2007, “Inégalités sociales et populations indigènes au Mexique : une approche plurielle”, communication à la conférence internationale “ Statistiques sociales et diversité ethnique : doit-on compter, comment et à quelles fins ?”, Centre Inter-Universitaire Québecois de Statistiques Sociales, Montréal, 6 au 8 décembre 2007, 16 p.
  • Domenach H., Celton D., Arze H., Hamelin P., (Eds), 2007, Movilida y procesos migratorios en el espacio de frontera Argentino-Boliviana, IRD / Editorial CEA – UNC, Córdoba, Argentine, 274 p.
  • Mazurek, H., 2007 - Tres preconceptos sobre migración interna en Bolivia Revista de Humanidades y Ciencias Sociales, 2007 - Volume 3, Santa Cruz de la Sierra, Bolivia, 16 p.
  • Mazurek, H., 2006 - Espacio y Territorio. Instrumentos metodológicos de investigación social, 206 p. ; La Paz : PIEB, IRD.
  • Mazurek, H. ; Arreghini, L., 2006, Structuration des territoires et logiques divergentes de l’économie bolivienne. Espaces et Sociétés, 2006 - n° 124-125 : pp. 73-91.
  • Souchaud, S., 2002 - Pionniers brésiliens au Paraguay, 406 p. ; Paris : Karthala.
  • Souchaud, S., do Carmo, R.L., Fusco W., 2007, Mobilidade Populacional e Migração no Mercosul : A fronteira do Brasil com Bolívia e Paraguai Teoria & Pesquisa, Vol. 16 - nº 01 - 2007, Universidade Federal de São Carlos, São Paulo – Brasil, pp. 39-60
  • Souchaud, S., Baeninger R., 2007, Vínculos entre a Migração Internacional e a Migração Interna : o caso dos bolivianos no Brasil, Taller Nacional sobre “Migración interna y desarrollo en Brasil : diagnóstico, perspectivas y políticas”, 30 de Abril 2007, Brasilia, Brasil, 34 p.

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top