Accueil / Recherche / Usages et gestion des ressources naturelles / Programmes achevés / Mercosur

Mercosur

Espaces migratoires et problématique environnementale dans le Mercosur

Mots clés

Analyse démo-spatiale, migrations et mutations environnementales

Thématique de recherche

A la suite des études de migrations et des conséquences des mouvements des populations sur les sociétés et leur environnement (modes d’utilisation des territoires et gestion des ressources, analyse démo-spatiale), il s’agit d’interpréter les déterminants interactifs des processus migratoires et des mutations environnementales.

Résumé

A la suite de l’étude des mouvements à la frontière de l’Argentine et de la Bolivie, notre recherche et nos enquêtes concernent l’étude des frontières entre le Paraguay et l’Argentine, entre le Brésil et la Bolivie, et entre le Brésil et le Paraguay et entre le Brésil et la Guyane. L’articulation avec le Brésil reste privilégiée dans ce programme en raison de plusieurs facteurs : le Brésil est le géant du sous-continent aussi bien en termes économique que par son territoire et sa population, qui représentent respectivement la moitié du sous continent. Il possède une frontière commune avec 10 des 12 autres pays du sous-continent et domine le Mercosur, aire géographique de notre programme. A la migration traditionnelle de main-d’œuvre peu qualifiée de Bolivie vers le Brésil, s’ajoutent l’entrée d’orpailleurs brésiliens en Bolivie dans la partie amazonienne, des dizaines de milliers d’étudiants brésiliens qui étudient dans les universités de Santa cruz et Cochabamba en Bolivie, des agriculteurs saisonniers qui participent à la production de soja, et l’offre croissante d’emplois des compagnies pétrolières brésiliennes qui exploitent les champs gaziers du Chaco et à la construction du gazoduc entre Villamontes et Sao Paulo

Méthodologie

Réalisation d’enquêtes, collecte et exploitation des données, analyse de corrélations et projections.

Personnes du LPED impliquées

  • Sylvain Souchaud (chargé de recherche), en affectation à l’université de Campinas (Brésil).
  • Philippe Hamelin (Ingénieur de recherche), à temps partiel.
  • Doctorants de ce programme sous ma direction universitaire : F. Brulhet, A.Fantin, G. Leturcq
  • Chercheurs participants des institutions partenaires étrangères : H. Arze (Bolivie), E. Bologna, E. Carbonetti, D. Celton, A. Giusti, L. Marmora, N. Meichtry (Argentine), J.-C. Pinto da Cunha, R. Baeninger (Brésil), T. Palau (Paraguay).

Partenaires

Partenariat actif sous convention avec l’Université de Tarija (Bolivie), le Centro de Estudios Avanzados (CEA) de l’Université de Cordoba (Argentine), l’Université de Campinas (Brésil).

Financements

CNPq (Brésil), Un. De Cordoba (Argentine).

Calendrier

Programmation dépendante de l’avancement des thèses en cours. Fin prévue en 2011.

État d’avancement

Divers documents techniques d’enquête, plan de tabulation, base de données BIGFUS.

2007 - DOMENACH Hervé , CELTON Dora, ARZE Hugo, HAMELIN Philippe (Eds.Sc.) Movilidad y procesos migratorios en el espacio de frontera argentino-boliviana, Editions Copiar (Argentine), 274 pages + CD d’annexes

Portfolio

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top