Accueil / Valorisation et événements scientifiques / Séminaires du LPED / Les variations pluviométriques comme facteur de décès des enfants au Sahel. (...)

Les variations pluviométriques comme facteur de décès des enfants au Sahel. Une analyse comparative au Burkina Faso et au Mali

Mardi 03 juin 2008. Sabine HENRY,
géographe,
FUNDP (Namur) et Stéphanie DOS SANTOS,
socio-démographe,
LPED

Résumé

Les connaissances scientifiques sur les conséquences sanitaires des perturbations climatiques de court terme restent encore fragmentaires. Cette communication vise à analyser l’impact des perturbations pluviométriques sur la mortalité des enfants au Burkina Faso et au Mali.

La méthodologie, commune aux deux zones d’études, repose sur l’analyse biographique. Les données sont issues de deux enquêtes rétrospectives réalisées chacune en 2000 et ayant adopté une méthodologie comparable. Une première étude, réalisée au Burkina Faso, a permis de documenter de manière fine dans le temps et dans l’espace des rapports de causalité entre la pluviométrie et la mortalité avant cinq ans, rapports spécifiques à chaque région agro-climatique burkinabè. Il s’agit maintenant d’élargir la zone d’étude au Mali et de procéder à une comparaison fine des résultats.

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top