Accueil / Publications / Ouvrages / La gestion intégrée des ressources en eau en Afrique subsaharienne Paradigme (...)

La gestion intégrée des ressources en eau en Afrique subsaharienne Paradigme occidental, pratiques africaines

Dos Santos S., 2012, Le rôle des femmes selon la GIRE : regard sur le troisième principe de Dublin
en Afrique au sud du Sahara, in : Julien F., La gestion intégrée des ressources en eau en Afrique subsaharienne.
Paradigme occidental, pratiques africaines, 296 p., Presses Universitaires du Québec

Synopsis de l’ouvrage

Face à la « crise mondiale de l’eau », la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE)
paraît être la seule solution. Endossée par nombre d’experts et d’organisations
sur la scène internationale, la GIRE est proposée mondialement comme une
composante primordiale du développement durable.
Sa vocation universelle et son caractère idéaliste méritent cependant examen,
la GIRE étant d’abord issue de l’expérience occidentale, marquée par un haut degré
de développement hydraulique et une utilisation abusive de la ressource, alors
que les manifestations les plus criantes de la crise de l’eau renvoient souvent
à des problèmes de sous-développement.
Aussi, plutôt que d’accepter d’emblée la GIRE comme « meilleure pratique », cet
ouvrage en propose une analyse critique à partir de la question de son applicabilité
à - l’Afrique subsaharienne. En plus d’étudier le paradigme de la GIRE dans son
ensemble, les auteurs s’attardent à décortiquer chacun de ses quatre grands
principes (les principes de Dublin), puis présentent deux études de cas sur la mise
en place de la GIRE, sur les plans national et transfrontalier.
L’expérience montrant que l’adéquation entre une réforme de l’eau proposée
et son contexte sociohistorique d’implantation est en rapport étroit avec ses
chances de succès, il importe de continuer à débattre à propos de la GIRE.

Sommaire

Introduction

. L’eau : à crise mondiale, solution mondiale ? Frédéric Julien

Partie 1 – Le paradigme de la GIRE

. La GIRE : anatomie d’un concept. François Molle

. La GIRE : un modèle difficile à transférer en Afrique subsaharienne. Christian Bouquet

Partie 2 – Les principes de Dublin mis en application

. Le bassin versant : unité de gestion des eaux idéale pour l’Afrique subsaharienne ? Luc Descroix

. La participation des usagers dans la gestion de l’eau : quelles perspectives pour les plateformes multiacteurs en Afrique subsaharienne ? Jeroen Warner et Eliab Simpungwe

. Le rôle des femmes selon la GIRE : regard sur le troisième principe de Dublin en Afrique au sud du Sahara. Stéphanie Dos Santos

. La GIRE dans les villes subsahariennes : comment rationaliser des services de l’eau rationnés ? Sylvy Jaglin

Partie 3 – L’Afrique australe , pionnière de la GIRE au sud du Sahara

. La GIRE après l’apartheid (1994-2009) : volontarisme politique et inertie des tuyaux. David Blanchon

. Quelle GIRE pour l’Afrique australe ? Du renouvellement des politiques de gestion de l’eau à l’institutionnalisation des organismes de bassin transfrontalier. Agathe Maupin et Marian J. Patrick

Conclusion

. Le mieux, ennemi du bien : pour une GIRE pragmatique. Frédéric Julien

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top