Accueil / Recherche / Population, Migrations et Santé / Programmes achevés / VAR2O

VAR2O

Variabilités climatiques, conditions d’accès et d’utilisation des ressources en eau dans les quartiers informels à Ouagadougou, Burkina Faso. Chercheure en charge de l’axe 3 « Conditions et variabilité de l’accessibilité à l’eau des populations ».

Mots clés

Variabilité climatique, accessibilité à l’eau, santé, genre, Ouagadougou

Thématique de recherche

Bien qu’il existe de nombreux travaux abordant la question des impacts environnementaux sur la santé en Afrique, peu apportent un éclairage novateur sur les interactions « eau-société-santé » en milieu urbain. A partir d’une approche pluridisciplinaire, ce projet a pour but de décrire et d’analyser de manière systémique et dynamique les relations complexes entre l’eau, la santé et la société dans les quartiers urbains non aménagés de Ouagadougou. Le projet interroge notamment les conséquences sanitaires et sociales de l’accessibilité à l’eau face à la variabilité climatique saisonnière et annuelle.

Résumé

Dans les villes à fortes contraintes environnementales, les populations dépourvues d’accès aux services urbains de base, tels que le réseau d’adduction d’eau, et résidant dans des habitats précaires, sont vulnérables aux aléas climatiques telles que les périodes de sécheresse ou, au contraire, les excès de pluie. A Ouagadougou, 21 % de la population vit dans les zones périphériques informelles. Ce projet vise d’abord à comprendre comment les aléas climatiques affectent la disponibilité et la qualité de l’eau au sein des ménages résidant dans ces zones. L’objectif est ensuite de mettre en évidence les conséquences sur la santé des individus, et particulièrement des enfants, des quantités et de la qualité de l’eau utilisée au sein des ménages, dont on fait l’hypothèse qu’elles sont variables en fonction de la saison et des chocs climatiques. Enfin, les conséquences sociales au sein des ménages seront analysées, notamment en termes de rapports de genre et d’autonomie des femmes en relation avec la variabilité de l’accessibilité à l’eau. Une question transversale aborde les stratégies développées par ces populations pour faire face à ces contraintes.

Méthodologie

Le projet est intégré à l’Observatoire de Population de Ouagadougou (OPO) et couvre trois quartiers périphériques et informels de la ville de Ouagadougou. La population de la zone d’étude est évaluée à 35000 individus. Les conditions d’accessibilité à l’eau seront enquêtées en routine tous les trois mois. En dehors de l’analyse descriptive des conditions d’accessibilité à l’eau variable sur le temps (saison et année), ces données seront mises en relation avec les données « santé » recueillies dans le cadre de l’OPO afin d’analyser l’effet de la variabilité de l’accessibilité sur la santé des enfants. Les relations de genre et la question de l’empowerment des femmes seront surtout étudiées à partir de l’approche qualitative.

Personnes du LPED impliquées

Stéphanie Dos Santos (LPED/IRD)

Partenaires

  • François de Charles OUEDRAOGO - Département de Géographie (UO) – Responsable du projet.
  • Abdramane SOURA – ISSP (UO) - Institution gestionnaire du financement.
  • Julien NIKIEMA - Laboratoire d’Hydrogéologie (UO).
  • Patrice TOE - Département de sociologie et économie rurales - Université de Bobo-Dioulasso.
  • Bakary SANOU - Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA), Ouagadougou.
  • Pascal YAKA - Direction Générale de la Météorologie, Ouagadougou.

Financements

Centre de recherches pour le développement international (CRDI) – Canada (2011-2014).

Calendrier

  • A partir de septembre 2011 : préparation des outils de collecte quantitatives et qualitatives et des équipes de terrain.
  • A partir de janvier 2012 : terrain d’enquêtes quantitatives et qualitatives
  • A partir de septembre 2012 : premières analyses et suivi des activités de routine
  • A partir de janvier 2013 : valorisation et publication
  • Juin 2014 : restitution des résultats lors de deux ateliers (1. avec les populations (ateliers participatifs) et 2. avec les décideurs).

État d’avancement

L’accord de financement a été obtenu en juin 2011. Le projet a officiellement démarré fin septembre 2011.

Pour en savoir plus ....

http://www.issp.bf/OPO/Projet-reche...

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top