Accueil / Recherche / Territoires, Diversités Urbaines et Environnement / Programmes achevés / B2 - Gouvernance urbaine, hygiène et salubrité publiques au Maroc

B2 - Gouvernance urbaine, hygiène et salubrité publiques au Maroc

Responsable du programme : Claude de Miras

Mots clés : appui à la décision, déconcentration, décentralisation, municipalité, coopération décentralisée, gouvernance urbaine, prévention, environnement urbain, hygiène alimentaire, démoustication.

Thématique(s) de recherche

Ce programme a une double objectif :

  • Apporter une aide à la décision à la Direction Générale des Collectivités Locales dans sa stratégie d’élargissement de la gouvernance en matière de HSP aux municipalités marocaines, à l’intercommunalité et à la mutualisation des moyens.
  • Développer un axe fédératif de recherche sur le thème de la décentralisation et la gouvernance urbaine au Maroc.

Résumé

Les attendus du programme sont orientés vers la redynamisation des structures communales d’hygiène et de salubrité publiques selon une problématique de gouvernance locale, de déconcentration et de décentralisation. Elle combine donc l’impulsion d’un partenariat entre DGCL et les Communes, la coordination entre ministères (Santé et Agriculture) et l’appui de la coopération décentralisée (française et espagnole). Elle vise aussi à l’évaluation des résultats et leur insertion dans une base de données.

Mais au-delà de ce contexte, il s’agit aussi d’amorcer une dynamique de recherche fédérative sur le thème de la gouvernance urbaine et de la décentralisation. Son caractère volontariste et urgent a fait que le processus de décentralisation ne s’est donné ni le temps, ni l’espace pour identifier ses acquis et ses faiblesses, les capitaliser et aborder la décentralisation non plus seulement comme un objectif opérationnel récurrent et prescriptif mais comme une pratique sociale et institutionnelle, comme une théorie et une dimension des politiques publiques au Maroc.

Méthodologie

  • Six villes-pilotes ont été retenues (Agadir, El Jadida, Fès, Oujda, Marrakech, Settat) pour une stratégie de redynamisation des Bureaux Communaux d’Hygiène. Un budget global a été arrêté sur 2009-2010 à hauteur de 7 millions d’Euros, avec une contribution de 50% attendue des municipalites concernées.
  • Une opération-pilote de rénovation du dispositif de démoustication va démarrer dans la Province de Kénitra avec l’appui de l’Entente Interdépartementale de Démoustication de Montpellier, et de l’Ambassade de France.
  • Constitution d’une réseau de compétences et d’une masse critique de spécialistes pour engager une réflexion sur la décentralsiation et la gouvernance urbaine au Maroc, avec l’appui des autorités marocaines et de bailleurs concernés.

Personnes du LPED impliquées

  • Claude de Miras + étudiant de Master

Partenaires

Direction Générale des Collectivités Locales (Ministère de l’Intérieur du Maroc) + Ambassade de France + IRD.

Financements

Ministère de l’Intérieur (fonctionnement) + IRD (affectation) + appui du PAD (Programme d’Appui à la Décentralisation).

Calendrier

Programme de trois ans du 01/10/07 au 30/09/10 avec affectation du 01/09/08 au 31/08/10.

État d’avancement

En cours de lancement + littérature grise.

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top