Accueil / Recherche / Population, Migrations et Santé / Programmes achevés / Familles, Genre et Activité en Afrique de l’Ouest

Familles, Genre et Activité en Afrique de l’Ouest

Quels changements dans la gestion du bien-être des ménages ?

Programme FAGEAC - ANR SUD II (responsable : Agnès Adjamagbo)

Ce projet pluridisciplinaire se propose de traiter des recompositions familiales à l’œuvre dans les villes africaines à travers l’étude des rapports sociaux de sexes et plus précisément de l’évolution des rôles féminins et masculins dans la satisfaction des besoins élémentaires des membres du ménage. Nous proposons de travailler dans 3 capitales d’Afrique de l’Ouest, Cotonou, Lomé, Ouagadougou qui se caractérisent par une forte croissance démographique liée à une mobilité rural-urbain constante, mais aussi à d’importants flux de populations circulant entre ces centres urbains, en raison de l’intensification des échanges commerciaux animés principalement par les femmes à l’échelle régionale et internationale. L’implication croissante des femmes dans l’économie modifie leur statut et affecte les relations de genre. Elle contribue notamment à éloigner les femmes de la cellule domestique. Elle participe ainsi à l’émergence dans ces villes de nouveaux modèles familiaux et de dynamiques conjugales novatrices qu’il importe de mettre à jour.

L’objectif principal de ce projet est de mettre en évidence les réaménagements familiaux à travers des mobilités sociales et économiques que connaissent les femmes aujourd’hui et d’en évaluer les conséquences en termes de rapports sociaux de sexe et de génération et les conséquences en termes de transferts (directs ou indirects) au sein de la famille.

Pour ce faire, six objectifs spécifiques sont fixés :

  • analyser les formes contemporaines de familles dans de grands centres urbains africains ;
  • étudier la répartition des ressources et des dépenses au sein des ménages et des familles ;
  • analyser les formes de mobilités associées à l’activité économique des femmes dans ces centres urbains africains ;
  • comprendre et analyser les implications de phénomènes (gestion des ressources, partage des frais, mobilités) sur le profil des ménages urbains et sur les dynamiques conjugales et familiales ;
  • analyser les mutations des fonctions assurantielles des unions conjugales dans une perspective anthropologique, démographique, économique ;
  • mieux décrire et analyser l’évolution concomitante des relations sociales et en particulier de la diversité des rapports sociaux de sexe.

Partenaires :

  • CEFORP - Centre de Formation et de Recherche en Population, Université de Calavi à Cotonou au Bénin
  • ISSP - Institut Supérieur des Sciences de la Population, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
  • URD - Unité de recherche Démographique, université de Lomé au Togo

Etat d’avancement :

Le projet est actuellement de valorisation

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top