Accueil / Recherche / Population, Migrations et Santé / Programmes achevés / Avortement et entrée en sexualité au Viêt-Nam

Avortement et entrée en sexualité au Viêt-Nam

Entrée en sexualité et avortement chez les jeunes Vietnamiens

Mots clés

Avortement, sexualité, encadrement social de la sexualité, santé de la reproduction, régulation de la fécondité, Viêt-Nam

Résumé

Quelle est la place de l’avortement dans les transformations qui ont affecté les domaines de la vie, en particulier les conditions de la reproduction, de la gestation et de la naissance dans un pays tel que le Viêt-Nam où l’Etat est fortement impliqué dans les questions d’engendrement et d’avortement par souci de gérer rationnellement la quantité et la qualité de la population.

Ces transformations touchent aux normes médicales, aux modifications de la place de la femme dans la société, aux représentations de la famille, à la relation entre les genres, aux modalités de la vie sexuelle, aux normes procréatives (quelles sont les bonnes conditions socialement définies pour avoir un enfant qui prévalent dans la société vietnamienne ?), aux normes abortives (quelles sont les conditions socialement définies pour interrompre une grossesse ?) plus généralement aux principales dimensions de la vie privée. L’avortement revêt donc de multiples dimensions.

De plus, la question de l’avortement ne peut être abordée sans prendre en compte le statut juridique de cet acte à savoir les manières dont les lois ont été façonnées et comment elles ont évolué (évolution de ce contexte législatif en fonction du contexte politique de la colonisation française, puis des guerres d’Indochine et du Viêt-Nam et de la période contemporaine).

Méthodologie

  • Analyse des données quantitatives sur l’avortement de l’hôpital universitaire de Hanoi et à l’échelle nationale.
  • Observation des pratiques (dans des structures médicales publiques et privées) Entretiens auprès du personnel médical, de jeunes Vietnamiens, de femmes qui ont avorté, etc.
  • Analyse des politiques reproductives au travers des textes juridiques.

Personnes du LPED impliquées

Partenaires

Institut de sociologie (Académie des sciences sociales et humaines du Viêt-Nam)

Financements

Allocation de recherches

Calendrier

2008-2011

État d’avancement

Juillet-août-septembre 2008 : terrain à Hanoi : à l’hôpital universitaire de Hanoi (entretiens avec du personnel médical, avec des femmes ayant avorté), entretiens avec des étudiants vietnamiens.

En savoir plus

Julie Mong The, 2006, L’avortement volontaire au Viêt-Nam, mémoire de master 1 sous la direction de C. Scornet, Université de Provence.

Julie Mong The, 2007, Avortement et contraception au Viêt-Nam : normes et liens, mémoire de master 2 sous la direction de C. Scornet, Université de Provence.

Catherine Scornet, 2007- « 1963-2003 : Quarante ans de planification familiale au Viêt-Nam » in A. Adjamagbo, P. Msellati, P. Vimard ed.), Santé de la reproduction et fécondité dans les pays du Sud. Nouveaux contextes et nouveaux comportements, Academia Bruylant, Louvain la Neuve, pp. 142-171.

Catherine Scornet, 2009 – « State and the Family. Reproductive Policies and Practices » in M. Barbieri and D. Bélanger, Reconfiguring Families in Contemporary Vietnam, Series on Contemporary Issues on Asia and the Pacific, Stanford University Press, pp. 47-75.

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top