Accueil / Recherche / Territoires, Diversités Urbaines et Environnement / Programmes achevés / ACCEPTAFLORE

ACCEPTAFLORE

Acceptation de la flore spontanée au sein des espaces publics : construction et différenciation de messages à destination de différents publics.

Programme

L’objectif affiché consiste en la production d’actions de communication sur la flore spontanée et son acceptation. Une telle ambition nécessite de proposer aux acteurs et usagers des communes concernées de renouveler leur regard, et d’une manière générale, leur immersion sensitive dans les espaces quotidiennement utilisés, ainsi que de questionner des modalités originales d’appropriation de ces espaces par ses usagers.

Pour cela, différentes pistes seront explorées dans le souci d’une approche scientifique de la relation espaces / usagers et faisant intervenir la créativité du regard porté sur ces problématiques. Le travail proposé s’inscrit dans une dynamique de recherche-action sur la question de l’acceptation de la flore spontanée en milieu urbanisé. À partir d’une approche comparative entre différentes régions bio-géographiques et différents types de communes, les connaissances à disposition seront questionnées, complétées et affinées (comment dépasser la demande stéréotypée d’ordre et de propreté ?).

Cette question sera envisagée à travers une compréhension des modalités de perception des espaces et de la flore présente, de la production des normes qui définissent l’aspect que doivent prendre ces espaces, de l’analyse des représentations dont la relation homme-nature est l’objet, mais aussi des connaissances et des sens mobilisés par les différents acteurs (gestionnaires et usagers) associés à ces lieux pour les qualifier et les apprécier. Une bonne compréhension de ces processus impliquera des spécialistes des sciences humaines et sociales, qui seront accompagnés par le regard de l’ingénieur horticole, de l’écologue, du géographe aménageur, et du paysagiste. Cette connaissance à la fois ciblée et pluridisciplinaire fournira le matériau à partir duquel seront déclinées des actions de communication sur l’acceptation de la flore spontanée, qui seront déclinées en fonction des publics visés (élus, techniciens, usagers...) et des caractéristiques des sites retenus.

En parallèle de cette approche scientifique, une analyse critique des outils de communication déjà existant sur cette thématique sera effectuée. L’équipe combinera alors connaissance scientifique produite et regard artistique afin d’élaborer des outils pertinents, efficaces et percutants de communication. Toute forme de support pourra a priori être proposée et exploitée (des écrits « classiques » tels des plaquettes de sensibilisation ou des livrets d’information ; l’utilisation des NTIC, des actions d’animation ludiques (rallye, parcours découverte...), des modalités de mise en scène de l’espace, la production d’animations de rues, mise en place de démarches expérimentales dans des quartiers (micro-implantation d’espèces végétales, plantations mises en scène …).

Année : 2010

Partenaires :

  • Plante & Cité : Damien Provendier
  • Bureau d’études Marie-Jo Menozzi (Coordinatrice)
  • Bureau d’études Ouest Aménagement : Pierre-Yves Hagneré
  • Maison de la Consommation et de l’environnement (Rennes) : Anne Marie Girardeau, Mickaël Laurent
  • FREDON POITOU-CHARENTES : Sébastien Léonard
  • Agence Hokus Pokus (Rennes) : Stéphane Tommeret
  • UMR TELEMME (Université de provence) : Jean-Noël Consales
  • UMR LPED 151 UP/IRD : Valérie Montès, Audrey Marco

Financement : Plante & Cité 64 000 Euros

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top