Accueil / Recherche / Population, Migrations et Santé / Programmes achevés / Vulnérabilité et santé dans un contexte d’urbanisation croissante en Afrique de (...)

Vulnérabilité et santé dans un contexte d’urbanisation croissante en Afrique de l’Ouest

Vulnérabilité et santé dans un contexte d’urbanisation croissante en Afrique de l’Ouest.

Chercheure en charge de l’axe 6 « Unequal environmental threats and health »

Mots clés

Effets contextuels, environnement immédiat, accessibilité à l’eau, insalubrité, santé, Ouagadougou

Thématique(s) de recherche

L’objectif principal est de décrire et d’expliquer l’impact de l’environnement immédiat sur les différentiels de santé observés dans les différents quartiers de la ville de Ouagadougou pour mieux répondre aux besoins spécifiques relatifs à chaque milieu de vie, plus ou moins pathogènes. La notion d’accessibilité à l’eau sera tout particulièrement étudiée.

Résumé

L’environnement immédiat, encore appelé milieu de vie, peut présenter un certain nombre de facteurs de risque pour la santé des populations, voire même sur leur survie. Les populations les plus vulnérables sont particulièrement les enfants. Ces enfants peuvent être exposées à certains risques présents dans le milieu où ils vivent, qu’il s’agisse de la contamination de l’eau de boisson, du manque d’hygiène, de la pollution de l’air dans les habitations, du manque d’hygiène alimentaire, de l’insalubrité de l’habitat ou de la mauvaise élimination des déchets solides et liquides.

Les enfants peuvent être exposés simultanément à plusieurs facteurs de risque, et d’autant plus s’ils vivent dans des quartiers surpeuplés, dans des quartiers à la périphérie des villes, mal desservis par les services urbains de base (eau, assainissement, électricité) ou encore s’ils jouent près ou sur les tas d’ordures sauvages, par exemple.

Méthodologie

L’approche multi-niveaux va permettre de tester l’hypothèse selon laquelle les risques sanitaires liés à l’environnement immédiat ne se lisent pas de la même façon selon le facteur étudié : certains facteurs de l’environnement relèvent du niveau individuel, d’autres du niveau ménage, d’autres du quartier.

Personnes du LPED impliquées

Stéphanie Dos Santos (LPED/IRD)

Partenaires

  • Institut Supérieur des Sciences de la Population de l’Université de Ouagadougou Burkina Faso : institution porteuse du projet et du financement.
  • Institut National d’Etudes Démograhiques de Paris - France
  • University College London – Royaume-Uni
  • Institut de Recherche pour le Développement (UMR 151 - LPED)
  • Département de sociologie de l’Université d’Ottawa - Canada
  • Institut de Démographie de l’Université Catholique de Louvain-la-Neuve - Belgique
  • Département de démographie de l’Université de Montréal - Canada

    Financements

    Fondation Wellcome Trust – Royaume-Uni (2008-2012).

    Calendrier

  • Janvier-Mars 2008 : debut du projet OPO sur la ville entière/1er atelier de travail des équipes
  • Octobre 2008 : Premier recensement de base
  • Janvier 2009 : deuxième atelier de travail des équipes
  • Avril 2009 : première enquête panel ménage
  • Courant 2009 : introduction de la fiche “eau” dans le SSD
  • Fin 2009 : enquête qualitative spécifique aux questions de recherche de l’axe 6
  • 2010 : analyses de l’enquête qualitative + des données quantitatives du SSD + de l’enquête panel de 2009
  • 2011 : valorisation des analyses de 2009 + analyses des données de 2010
  • 2012 : valorisation des analyses de 2010 + analyses des données de 2011

    État d’avancement

    La fin de la collecte du R3 est prévue pour fin mars 2011. Les données du R0, R1 et R2 sont actuellement en cours d’analyse. Les chercheurs de l’OPO ont présentés 14 communications et posters dans diverses conférences au cours du dernier trimestre 2011, notamment lors de la Conférence sur la Population Africaine qui s’est tenue à Ouagadougou en décembre dernier. L’atelier des chercheurs 2012 est prévu début juillet 2012.

Pour en savoir plus : http://www.issp.bf/OPO/

Aix-Marseille Université,
Centre St Charles, case 10
3, place Victor Hugo
13331 Marseille, cedex 03
France
Tél. : +33 (0) 4 13 55 07 46
Fax : +33 (0) 4 91 08 30 36
lped.contact ird.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top