Accueil / Membres / Membres permanents / VILA Bruno

VILA Bruno

Maître de conférences Biosystématique - écologie végétale

Parcours

Formation

  • 2013 - Qualifié au corps des Conservateurs dans la spécialité Patrimoine Scientifique, Technique et Naturel (Avis favorable de la Commission Nationale d’Evaluation Scientifique).
  • 2011 - Habilitation à Diriger des Recherches, Etude des Interactions, Biodiversité Végétale et Patrimoine Scientifique. Université de Provence, soutenue le 5 décembre 2011.
  • 2002 - Thèse de doctorat, spécialité Ecologie, Influence d’un grand mammifère phytophage sur la dynamique forestière - Etude dendroécologique des conséquences actuelles et passées de l’introduction du cerf-à-queue noire sur la végétation ligneuse de l’archipel d’Haida Gwaii. Université de Droit, d’Economie et des Sciences soutenue le 16 décembre 2002.

Thème(s) de recherche

Mots clés : biodiversité, endémisme, caryologie, conservation, urbanisation, herbiers.

Actuellement mes travaux de recherche portent sur l’étude de la biodiversité et la conservation, principalement à l’aide de la caryologie, de différentes taxons endémiques ou rares du Sud-Est de la France. Ces recherches s’étendent aujourd’hui aux genres Arundo et Phragmites. Ces travaux m’ont permis d’avoir une approche pluridisciplinaire (sociologie, géographie, archéologie…) et d’appréhender la diversité génétique de populations tout en développant la conservation en milieu urbain... En corollaire, je me suis investi dans la gestion effective de la biodiversité en participant à l’élaboration d’un plan de conservation concerté. Ces recherches menées sur le genre Arundo dans le bassin méditerranéen et jusqu’en Asie mettent en évidence le lien étroit entre l’homme et les cannes depuis le néolithique (usages pratiques et sacrés). Ces recherches se poursuivent aujourd’hui dans le cadre de BIODIVMEX en collaboration avec des ethnobotanistes et des archéologues.

Ces travaux en milieu urbain m’ont conduit à développer de nouveaux programmes. Actuellement je co-porte avec C. Barthélémy le programme NATUMEG « Natures en Ville et Mémoires végétales » orienté sur l’étude des traits biologiques ainsi qu’une approche diachronique de la flore d’un quartier de Marseille. Dans ce contexte, je me suis également impliqué depuis 2015 dans l’étude de la biodiversité des gastéropodes dans Marseille comme modèle d’étude complémentaire à ceux déjà développé par les écologues du LPED.

Principales questions scientifiques

1/ Quels liens existent-ils entre les traits biologiques, la plasticité des espèces, leurs modes de reproduction et leur capacité à s’adapter aux changements et perturbations ?
Comment le niveau de ploïdie peut influencer la capacité d’un taxon à s’implanter et à s’adapter au milieu urbain ? Y-a-t-il plus de polyploïdes en milieu urbain ? Quelles relations existent entre le niveau de ploïdie et les traits biologiques ?

2/ Quels sont les rôles de l’urbanisation et des activités humaines sur l’organisation de la biodiversité à différentes échelles ?
Comment le bâti influence la biodiversité ? Comment l’homme, par ses activités, modifie la trajectoire de la biodiversité (gestionnaires, citoyens) ? ce travail nécessite de croiser des données assemblages d’espèces (OPEU) avec des variables ‘‘environnementales’’ pour rechercher celles qui modèlent les assemblages afin d’élaborer un indicateur de naturalité urbaine.

Intitulé des programmes

Mes recherches ont concerné 4 thématiques principales, l’herbivorie, le changement climatique, l’expansion du pin d’Alep et la biodiversité. Déclinées à l’aide de 14 programmes, ces 4 thématiques ont donné lieu à un total de 36 publications. Les programmes les plus récents sont :

  • 2017 - Systématique des Bufonia – programme en cours
  • 2016 - NATUMEG : Natures en ville et mémoires végétales

Enseignements

  • Biologie et écologie végétale
  • Systématique et phylogénie
  • Ecologie et à la dynamique des écosystèmes perturbés, notamment dans le parcours « Homme et Milieux » de la Licence SVT avec les UE de « Biologie Environnement 1 » et « Biologie Environnement 2 » et l’UE « Impacts anthropiques »

Ce parcours oriente, avec une approche pluridisciplinaire, les étudiants dans le domaine de l’’environnement et de l’aménagement. J’y développe des enseignements sur les interactions anthropiques avec la biodiversité à différentes échelles de temps et d’espace en traitant :

  • de la gestion et de la conservation d’espèces protégées en milieu urbain, avec l’exemple de la canne de pline dans une approche pluridisciplinaire intégrant systématique, génétique, géographie, archéologie et sociologie,
  • les effets de l’introduction d’espèces et leur prolifération avec les dérèglements induits sur l’écosystème en traitant des conséquences sur la dynamique des populations d’espèces indigènes,
  • l’érosion de la biodiversité avec les régressions, les extinctions et les invasions d’espèces.

Diffusion des connaissances

Organisation et mise en place des Journées du patrimoine, participation à la fête de la science, des mercredis du patrimoine d’amu, du site internet du patrimoine, du carnet « tresoramu » au sein d’hypothese, d’expositions, de visites commentées….

Direction et codirection de thèse ou de mémoires

  • 2010 - 2013 Co-direction (50%) de la thèse de Laurent Hardion avec Régine Verlaque
    « Etude biosystématique et phylogéographique du complexe méditerranéen Arundo plinii » (IMEP/Université de Provence). Bourse ministérielle. Programme financé par la Société Botanique de France, la DREAL PACA, la fédération de recherche ECCOREV et le Programme de Recherche Interdisciplinaire Ville Environnement. Thèse soutenue le 26 novembre. Cette thèse a donné lieu à 8 publications et Laurent Hardion a été recruté comme MCF à l’Université de Strasbourg en 2015.
  • 2006 - 2009 Co-direction (50%) de la thèse d’Annabelle Rivoal avec Philip Roche
    « Caractérisation et cartographie des formations végétales en vue de l’amélioration des données d’entrée du modèle AIRES pour la prévision des épisodes de pollution - Composition, biomasse, dynamique d’évolution de la végétation et émissions de COVb » (IMEP/Université de Provence). Thèse financée par la Région PACA et l’ADEME. Programme financé par AIRMARAIX. Thèse soutenue le 5/03/2010. Cette thèse a donné lieu à 2 publications. Après sa soutenance de thèse, A. Rioval a été employée sur contrats à l’IRSTEA.
  • 2005 - 2008 Co-direction (50%) de la thèse d’Ali Thabeet avec Claude Gadbin-Henry
    « Conséquences à court et long termes de la canicule 2003 sur la productivité et l’état sanitaire des principaux peuplements résineux de la région PACA » (I.M.E.P./Université Paul Cézanne). Thèse financée par la Région PACA et l’ADEME sur des programmes ECOFOR, du Conseil Régional PACA et GICC. Thèse soutenue le 6/10/2008. Cette thèse a donné lieu à une publication. Après sa thèse, A. Thabeet est retourné travailler comme ingénieur forestier en Syrie.
  • 2017-2018 Co-encadrement du Master 1 SET de M. Cartereau avec A. Baumel (IMBE)
    « Inférences phylogéographiques sur les dynamiques d’aire de distribution géographique de Bufonia perennis Pourr. »
  • 2016-2017 Co-encadrement du Master 1 SET de L. Reveyrand, N. Chavaud et M. Ternicien avec C. Robles (LPED)
    « Etude des Gastéropodes dans les parcs urbains de la ville de Marseille »
  • 2015-2016 Participation à l’encadrement Master 1 Mention Histoire et Humanités de G. Malfaity
    « Le musée colonial de Marseille : un patrimoine scientifique »

Responsabilités administratives

  • 2010-2015 - Direction et animation de l’équipe Patrimoine d’AMU
    Structuration et animation d’une équipe d’environ 20 personnes (12EC + 3Tech + 2CDD…), Mise en place d’une politique de gestion et de valorisation scientifique, Recherche de financements (129 K€ / 8 ans), Réseaux de collaborations internationales et nationales, Communication, valorisation et diffusion.
  • 2012-2015 - Chargé de mission « Patrimoine scientifique » de l’Université d’Aix-Marseille
  • 2010-2011 - Chargé de mission « Patrimoine scientifique » de l’Université de Provence
  • Depuis 2004 - Responsable de l’Herbier d’AMU et du Musée Colonial de Marseille
  • Depuis 2010 - Responsable de la collection de zoologie

Publications récentes

1. Vila B., Cartereau M. et Deschamps-Cottin M., 2018. La zone urbaine de Marseille-Aubagne. In La flore remarquable des Bouches-du-Rhône, sous la coordination de D. Pavon et M. Pires. Editions biotope. pp422-428.
2. Verlaque R., Aboucaya A., Vila B., 2018. Contribution à l’étude caryologique de la flore de Corse et du Sud de la France. Sci. Rep. Port-Cros natl. Park, 32 : 213-234.
3. Vila B., 2018. Les collections universitaires françaises, quelles stratégies pour le 21e siècle ? Bull. Soc. linn. Provence, t. 69 : 53-58.
4. Hardion L., Verlaque R., Haan-Archipoff G., Cahen M., Hoff M. and Vila B., 2017. Cleaning up the grasses dustbin : Systematics of the Arundinoideae subfamily (Poaceae). Plant Systematics and Evolution 303 (10) : 1331-1339.
5. Hardion L., Verlaque R., Vorontsova M., Chen C.W., Takamizo T., Combroux I. and Vila B. 2017. Does infraspecific taxonomy match with species evolutionary history ? A case study with the phylogeography of Arundo formosana Hack. (Poaceae). Botanical Journal of the Linnean Society. 183 : 236-249.
6. Verlaque R., Aboucaya A., Noble V., Hardion L. and Vila B. 2016. [Various chromosome data]. In : Marhold K. (ed.), IAPT/IOPB Chromosome data 22. Taxon 65 (5) : 1206-1207.
7. Vila B., Barthélémy C., JN Consales., Hardion L., Lefèbvre J., Lizet B., Pauvert S., Renoux G., Verlaque R., en collaboration avec Goiffon M., Lizée C., Geneys C. 2016. La canne de pline à Fréjus : préserver l’héritage antique in Ecologies urbaines : le terrain. Sabine Barles, Nathalie Blanc (eds). Economic. pp303-323.
8. Hardion L., Barthélémy C., Consales JN., Gauthier P., Thompson JD., Verlaque R. and Vila B. 2015. An endangered reed, Arundo donaciformis, in a dynamic urban environment : The need for interdisciplinary conservation proposals. Journal for Nature Conservation 26 : 20-27.
9. Hardion L., Verlaque R., Rosato M., Rosselló JA. and Vila B. 2015. Impact of polyploidy on fertility variation of Mediterranean Arundo L. (Poaceae). Comptes rendus biologies 338 (5) : 298-306.
10. Hardion L., Baumel A., Verlaque R. and Vila B. 2014. Distinct evolutionary histories of lowland biota on Italian and Balkan peninsulas revealed by the phylogeography of Arundo plinii (Poaceae). Journal of Biogeography 41 (11) : 2150-2161.
11. Hardion L., R Verlaque R., Saltonstall K., Leriche A. and Vila B. 2014. Origin of the invasive Arundo donax (Poaceae) : a trans-Asian expedition in herbaria. Annals of botany 114 (3) : 455-462.

Publications

7 résultats
Chapitre d'ouvrage
Bruno Vila, Carole Barthelemy, Jean-Noël Consalès, Laurent Hardion, Jim Lefebvre, Bernadette Lizet, Samuel Pauvert, G. Renoux
La canne de Pline à Fréjus : préserver l'héritage antique
Barles S., Blanc N. Ecologies urbaines. Sur le terrain, Editions Economica pp 303-323, 2016, 978-2-7178-6881-4
Article dans une revue
Laurent Hardion, Carole Barthélemy, Jean-Noël Consalès, Perrine Gauthier, John D. Thompson, Regine Verlaque, Bruno Vila
An endangered reed, Arundo donaciformis, in a dynamic urban environment: The need for interdisciplinary conservation proposals
Journal for Nature Conservation, Elsevier, 2015, 26, pp.20--27. 〈10.1016/j.jnc.2015.03.008〉
Article dans une revue
Yogan Monnier, Anne Bousquet-Mélou, Bruno Vila, Bernard Prévosto, Catherine Fernandez
How nutrient availability influences acclimation to shade of two (pioneer and late-successional) Mediterranean tree species?
European Journal of Forest Research, Springer Verlag, 2013, 132 (2), pp.325-333. 〈10.1007/s10342-012-0677-7〉
Article dans une revue
Yogan Monnier, Bruno Vila, Nicolas Montès, Anne Bousquet-Mélou, Bernard Prévosto, Catherine Fernandez
Fertilization and allelopathy modify Pinus halepensis saplings crown acclimation to shade
Trees - Structure and Function, Springer Verlag, 2011, 25 (3), pp.497 - 507. 〈10.1007/s00468-010-0525-7〉
Communication dans un congrès
Valérie Delaunay, Magali Deschamps-Cottin, Valérie Bertaudière, Bruno Vila, Sébastien Oliveau, Stéphanie Dos Santos, Arame Soumare, Richard Lalou
Dynamique démographique et dynamique du parc agroforestier à Faidherbia albida (Del.) A. Chev. en pays Serer (Sob, Sénégal)
XXVIth International Population Conference, Sep 2009, Marrakech, Maroc. 〈http://iussp.org/marrakech2009/〉
Article dans une revue
Catherine Fernandez, Sébastien Voiriot, Jean-Philippe Mévy, Bruno Vila, Elena Ormeño, Sylvie Dupouyet, Anne Bousquet-Mélou
Regeneration failure of Pinus halepensis Mill.: The role of autotoxicity and some abiotic environmental parameters
Forest Ecology and Management, Elsevier, 2008, 255 (7), pp.2928 - 2936. 〈10.1016/j.foreco.2008.01.072〉
Article dans une revue
Catherine Fernandez, Benjamin Lelong, Bruno Vila, Jean-Philippe Mévy, Christine Robles, Stéphane Greff, Sylvie Dupouyet, Anne Bousquet-Mélou
Potential allelopathic effect of Pinus halepensis in the secondary succession: an experimental approach
Chemoecology, Springer Verlag, 2006, 16 (2), pp.97 - 105. 〈10.1007/s00049-006-0334-z〉

Membres

Agenda

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top