Accueil / Membres / Anciens membres / SALHI Abdelkader

SALHI Abdelkader

Thèse de Géographie, Algérie, Aix Marseille Université, IAMM Montpellier : « Transformations spatiales et dynamiques socio-environnementale de l’oasis de Ouargla. Une analyse des perspectives de développement. »

Établissement de rattachement - Adresse administrative :

Aix Marseille Université

Spécialité scientifique :

Géographie

Période d’accueil :

2010 - ...

Encadrant(s)/directeur(s) :

Codirection : Mme C. Aspe et M. H. Mazurek

Mots clefs :

Algérie, Sahara, écosystème oasien, dynamiques socio-environnementales, urbanisation,.

Description du projet :

Ouargla, appelée autrefois « Capitale des oasis », est considérée, depuis l’antiquité, comme un carrefour important et un centre d’une activité commerciale ancienne pour les caravanes et les nomades.
Le système agricole oasien, basée sur la culture du palmier dattier, était, jusqu’au début des années 1950, la principale activité économique d’une population en constante transformation.
L’exploitation des nappes pétrolifères dans la zone de Hassi Messaoud vers les années cinquante et la mise en valeur de nouvelles terres agricoles par le biais de l’APFA au début des années 1980, ont profondément modifié l’économie locale et la structure sociodémographique.
La conquête du Sahara algérien et la stratégie d’occupation d’énormes espaces ont vu leur concrétisation effective après la tenue, en 1966, du premier conseil des ministres hors capitale, dans la ville même de Ouargla. Depuis lors, la population de la ville de Ouargla n’a cessé d’augmenter. Ainsi, en 1977, l’agglomération de Ouargla comptait 73 900 habitants, 185 999 en 1998 et 253 362 habitants en 2010. L’origine de cette nouvelle populations est diverses : des commerçants Soufis et Mozabites, des transitaires africains vers l’Europe, des ouvriers agricoles (des oasis environnantes : Oued Righ et Touat) et des cadres supérieurs originaires du Nord du pays. Pour accompagner ces transformations, l’Etat algérien a investi dans le développement des moyens de liaison, des services, la mise en place de mesures incitatives (augmentation des salaires de 80% par rapport au Nord, programme de logements). Ceci a contribué à façonner de nouvelles spatialisations, urbanisations et une nouvelle forme d’occupation de la palmeraie.

Le sujet de notre thèse porte sur la durabilité du système oasien au niveau de la wilaya de Ouargla.
La question centrale est la suivante : dans quelle mesure les dynamiques socio-environnementales contemporaines permettent-elles la durabilité du système oasien ?
Nous nous intéresserons, à travers cette thèse, aux interactions entre société locale et écosystèmes dans une perspective historique pour comprendre les changements à l’œuvre.

Financement(s) :

Salarié du Ministère de l’Agriculture de l’Algérie

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top