Accueil / Membres / Doctorants, ATER, Post-doc / SAIDANI Keltoum

SAIDANI Keltoum

Doctorante en géographie.

Contact : saidani_k hotmail.fr

Parcours

Établissement de rattachement - Adresse administrative :

Aix Marseille Université

Spécialité scientifique :

Géographie

Période d’accueil :

2012 - 2015

Encadrant(s)/directeur(s) :

Directeur : Mr H. Mazurek

Co-directeur : Mr Baouni

Mots clefs :

Projet urbain, environnement, les mutations urbaines, les composantes de l’environnement en ville, les impacts environnementaux des projets urbains

Description du projet :

L’environnement s’inscrit aujourd’hui comme nouveau champ disciplinaire des questions urbaines. Cette inscription est relative à la maîtrise de l’espace, à la durabilité du développement urbain, au maintien de la biodiversité, à l’amélioration des cadres de vie, à la diminution des bilans carbone, à la gestion maîtrisée des ressources, etc. Introduire l’environnement, et plus particulièrement « la nature », dans les problématiques urbaines suppose de développer des connaissances spécifiques sur le fonctionnement des systèmes urbains, à l’interface avec la société, s’inscrivant dans une dimension spatiale et temporelle. Cela suppose aussi de pouvoir construire des indicateurs biologiques, géographiques et sociologiques révélateurs de la « qualité » de cet environnement et de pouvoir les suivre dans le temps et l’espace. Face à la forte croissance urbaine des pays du pourtour méditerranéen, et au défis du développement urbain durable, il est nécessaire de développer les recherches qui introduisent la question de l’environnement comme point de départ des questions d’urbanisme.

Cette thématique est devenue aujourd’hui une préoccupation importante des gouvernements et des urbanistes, conscient du fait que la croissance urbaine démesurée devient contradictoire avec les principes du développement durable. Il est par conséquent intéressant de développer ce projet autour de la relation entre les acteurs qui font la ville, les projets urbains qui la construise et l’environnement qui devrait être une préoccupation ; cette relation pouvant aider à construire une gestion intégrée de l’environnement urbain.

Alger s’articule aujourd’hui entre son passé turque et mauresque, une période coloniale en oscillation entre le passé et la modernité occidentale, et une expansion récente fortement teintée de modernisme. Depuis 2005, le contexte économique favorable a relancé des projets d’urbanismes dictés à la fois par la nécessité de la crise du logement, et par une nouvelle démarche d’urbanisme basée sur de grands projets structurant, dont le nouveau PDAU en est la marque la plus évidente. L’éco-métropole d’Alger devient une ambition et un rêve, proposant une meilleure attractivité sur la base d’une ville « où il fait bon vivre », et où l’environnement, dans toutes ses acceptations, prend une place importante. C’est une conception nouvelle et progressiste qui rompt avec le fonctionnement très réglementariste qui a cours aujourd’hui dans les projets d’architecture. Les contradictions sont donc nombreuses et leur analyse est un préalable nécessaire à la compréhension de cette dynamique et de leurs effets.

Financement(s) :

Professeur d’Université

Publications

Pas de publication enregistrée

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top