Accueil / Membres / Membres permanents / MAZUREK Hubert

MAZUREK Hubert

Directeur de Recherche, Dr. Écologie, HDR de Géographie

Parcours

Formation

2012 - HDR Aix Marseille Université- CNU23. « Parcours de Territoire. La géographie à l’épreuve des Andes ». Soutenue le 18 juin 2012

HDR - Juin 2012 PDF

1983 – Doctorat de 3e cycle – Écologie générale et appliquée. Université des Sciences et Techniques du Languedoc, Montpellier, France.

« Etudes sur les régénérations naturelles de Pinus Pinaster Ait. dans le massif des Maures (Var). Structure et dynamique des communautés et des peuplements dans leurs rapports avec le dépérissement dû à Matsucoccus feytaudi Duc. »

Carrière

  • 1985 à 1996 : GIP RECLUS, Maison de la Géographie de Montpellier
  • 1996 à 2000 : IRD, Affectation au Pérou à L’institut National des Statistiques
  • 2000 à 2004 : IRD - LPED, Marseille, France
  • 2004 à 2009 : IRD-LPED, Bolivie, CODEPO et Représentant du CIAT (CGIAR) en Bolivie
  • 2009 - 2019 : IRD-LPED, Marseille, France, Directeur du LPED de 2012 à 2017
  • 2019 - : IRD-LPED, La Paz, Bolivie

CV Complet et Liste des publications : CV H. Mazurek Français PDF CV H. Mazurek Español PDF

Thème(s) de recherche

  • Géographie économique
  • Planification, aménagement du territoire et développement régional
    Interface Homme – Environnement.
  • Impact des politiques publiques territoriales sur le développement local.

Principales questions scientifiques

Rôle des politiques publiques sur les dynamiques démographiques, territoriales et environnementales.

Intitulé des programmes

Plusieurs programmes développés en Amérique latine (Colombie, Bolivie, Pérou, Venezuela) sur l’impact des politiques nationales et locales sur les dynamiques démographiques et territoriales. Les vulnérabilités des populations indigènes sont au centre des analyses, en particulier sur la modification des pratiques et usages des ressources naturelles, et les migrations culturelles vers les systèmes urbains.

Indicateurs de Vulnérabilité au Changement Climatique dans les Villes de La Paz et Tarija (Bolivie). Programme financé par AFD/CAF, destiné à identifier les mesures nécessaires pour améliorer la prévention et la résilience des villes face aux adversité du changement climatique. voir Fiche

L’interface politiques - dynamiques territoriales est aussi étudiée en Méditerranée autour du projet MC3 (Mediterranean Cities and Climate Change), réseaux d’échange sur les expériences en matière d’interface entre urbanisme et enjeux environnementaux.
Ce réseau s’est étendu en Amérique Andine avec le programme AC3 (Andean Cities and Climate Change)

En Bolivie, plusieurs programmes sont en cours sur les "conditions de mise en œuvre des politiques publiques internationales (ONU-Habitat, ODDs, CEPAL, Banque Mondiales, etc.), en partenariat avec la Mairie de La Paz, l’IIGEO et l’IDIS, de l’Université Mayor de San Simon.

D’autres programmes considèrent la gouvernance comme axe central des dynamiques territoriales et des interventions publiques :

  • Le programme TERRIMAR tente de comprendre les processus de concertation et de construction de politiques de patrimonialisation et de conservation autour de la création du Parc Marin de Martinique.
  • Le programme GEORIS travaille sur la région multirisque de Tanger - El Hoceima a la compréhension des mécanismes de la gestion des désastres, et la construction d’indicateurs multirisques et interinstitutionnels.
  • La question du risque naturel et anthropique, et les effets du changement climatique sont une problématique prioritaire dans ces recherches (voir le programme RETECO)

Enseignements et diffusion des connaissances

Professeur au sein des masters :

  • Géographie et École d’Architecture (UMSA, La Paz, Bolivie)
  • Développement Régional (Université Autonome de Manizales, Colombie)

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top