Accueil / Membres / Anciens membres / LIZEE Marie-Hélène

LIZEE Marie-Hélène

Doctorat Ecologie. Diversité, organisation spatiale et fonctionnelle des communautés de Papillons (Lépidoptères, Rhopalocères) dans les espaces urbain et périurbain. Rôle des jardins en terme de conservation et de connectivité entre milieux.

Etablissement de rattachement

Laboratoire Population - Environnement - Développement
UMR_D 151 Université de Provence - IRD

Encadrants

Magali DESCHAMPS-COTTIN et Thierry TATONI (IMEP)

Description du projet

Le phénomène d’urbanisation se traduit le plus souvent par une forte régression des habitats naturels et semi-naturels (ou tout du moins à dynamique de végétation spontanée) tels que les friches agricoles ou urbaines. Parallèlement, on observe une forte artificialisation des espaces verts restants : parcs et jardins publics en milieu urbain, et expansion des jardins privés en milieu périurbain.

Les jardins, et en particulier les jardins privés, dans leur contribution à la biodiversité des zones urbanisées, ont été peu étudiés. Les recherches en écologie urbaine se concentrent pour beaucoup sur les fragments d’habitats semi-naturels épargnés par l’urbanisation (friches, fragments forestiers, corridors verts…). Cependant, les jardins représentent un habitat potentiel non négligeable dont l’aménagement raisonné pourrait permettre de conserver la biodiversité des zones urbanisées.

Cette question du rôle des jardins, en particulier pour les communautés d’insectes phytophages, sera abordée à partir de trois axes différents :

  • pratiques d’aménagement et relations « plantes des jardins – insectes »,
  • importance relative de la qualité de l’habitat et du paysage,
  • échanges urbain/périurbain à travers le compartiment jardin.

Programme de recherche associé

PIRVE, Programme Interdisciplinaire de Recherche Ville et Environnement (CNRS-MEEDDAT))

Financement

Allocation de recherche MENRT

Membres

Agenda

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top