Accueil / Membres / Anciens membres / GUILLEUX Céline

GUILLEUX Céline

Doctorat sociologie. Santé et environnement : analyse du processus d’institutionnalisation des normes en matière de maladies environnementales.

Etablissement de rattachement

Université de Provence. Ecole Doctorale Espaces, cultures et sociétés.
5, rue du château de l’horloge
BP 647
13094 Aix-en- Provence
France

Période d’accueil

2008-2011

Encadrant

Chantal Aspe

Description du projet

La catégorie « maladie environnementale » est de plus en plus utilisée en santé publique. Le qualificatif « environnemental » semble constituer un élargissement des thèmes hygiénistes plus anciens corrélé à la montée en force dans nos sociétés des préoccupations liées à la protection de la nature et à la qualité de vie.

A travers ma thèse, je cherche à comprendre comment la catégorisation environnementale des maladies engendre de nouvelles normes qui vont être institutionnalisées sous l’action de groupes sociaux porteurs d’intérêts spécifiques. Les groupes d’acteurs ayant investit le champ des maladies environnementales sont porteurs de conceptions des maladies elles-mêmes reliées à des intérêts sociaux concrets en concurrence avec d’autres définitions. C’est l’écho de ces définitions rivales et l’intensité des intérêts extra théoriques de ces groupes sociaux dans la société qui va décider de l’issue de cette rivalité. Il s’agit donc d’étudier à partir d’une méthodologie essentiellement qualitative, un processus en cours dont on ne connaît pas encore l’aboutissement mais dont on peut déjà étudier les conditions d’existence et d’émergence.

La promotion d’une approche préventive qui viendrait combler les manques d’une médecine purement curative marque une modification profonde dans l’approche des maladies, notamment par rapport aux recherches génétiques, car elle met en avant une façon différente de penser l’être humain et sa santé en interdépendance avec son milieu. Le fait de penser l’individu dans une globalité et dans une interaction avec son milieu de vie modifie-t-il l’approche médicale sectorisée ?

La catégorie de maladie environnementale se construit également à un niveau international au sein d’institutions telles que l’OMS ou la Commission Européenne. La question est alors de savoir si le problème des maladies environnementales se pose de la même manière dans les pays en voie de développement.

Financement

« Les transformations des pratiques de soins des professionnels de santé de Gardanne », Etude financée par l’Observatoire Homme-Milieu du bassin minier de Provence

celine.guilleux hotmail.fr

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top