Accueil / Membres / Anciens membres / BOURSE Loïc

BOURSE Loïc

Doctorat sociologie, 2005-2011. A soutenu sa thèse intitulée « Développement local dans un contexte de mondialisation. Une confrontation entre théories et pratiques à partir de deux études de cas : Bamako (Mali) et Marseille », le 6 janvier 2011 à l’Université de Provence.

Encadrant

Claude de Miras et Alban Bouvier

Description du projet

D’une manière générale, les théories du développement ne constituent pas seulement des modèles explicatifs du changement social mais représentent avant tout des modèles théoriques fortement imprégnés d’idéologie justifiant les axes d’action des programmes politiques de développement.

Dans un premier temps, les théories proposaient aux pays du « Sud » le rattrapage du retard ou le gommage de l’ordre historique de domination internationale comme solution à l’énigme du développement. Dans un second temps, à la fin des années 1970, elles constituaient le moyen de garantir une forte croissance économique pour les Etats aussi bien du « Nord » que du « Sud » par l’application des PAS. A partir des années 1990, un nouveau corpus de théories du développement propose une forme d’action politique se distinguant des ajustements structurels, le développement local. Celui-ci se décline en trois grands axes d’actions :

  • le retour du politique en tant qu’institution de régulation économique et sociale à travers les idées de gouvernance et de démocratie participative ;
  • l’optimisation de la croissance économique et des services sociaux par la régulation politique ;
  • le développement local en tant que niveau de production et de régulation du politique, du social et de l’économique.

Ainsi, que cela soit à l’échelle des théories scientifiques ou des programmes politiques, ces trois axes constituent les conditions sine qua non du changement social. Mais le fait de suivre ces axes conduit-il au développement local ? C’est à cette question que nous nous sommes efforcé de répondre par la mise en perspective de pratiques de développement local au niveau d’une ville d’un pays dit « du Sud », Bamako au Mali, et au niveau d’une ville d’un pays dit « du Nord », Marseille en France.

Mots clés : Développement local, gouvernance, démocratie participative, changement social, régulation.

Programme de recherche associé :

Pas de programme de recherche associé durant le doctorat.

Financement(s)

Attaché Temporaire à l’Enseignement et à la Recherche (ATER) au sein du Département Environnement Techniques et Société (DENTES) de septembre 2008 à février 2010 et du Département de Sciences Humaines de l’Université de la Méditerranée d’octobre 2010 à mars 2011.

OSU IRD Logo Labex Med MedLabex Fédération ECCOREV Mediter

Top